Retour à la carte des projets

L’Envol

Axe d'intervention
Formation professionnelle
Association soutenue
L’Envol
Pays et lieu de réalisation
France, Segré
Populations soutenues
82 jeunes en situation d’illettrisme
Projet soutenu
2010 - 2011 - 2014
Montant du soutien
26 000 euros

Programme de formation autour de la mobilité et de l’alphabétisme pour permettre l’insertion sociale et professionnelle des jeunes en situation d’illettrisme vivant en zone rurale.

L’EnVol, association française créée en 1990, a pour objet de favoriser l’apprentissage ou le réapprentissage des savoirs de base : lecture, écriture, calcul. Son action s’adresse non seulement à des personnes de langue maternelle française mais aussi à des personnes de langue étrangère.

Depuis plusieurs années, l’EnVol développe des programmes de formation à destination de jeunes en situation d’illettrisme vivant en zone rurale. Ce programme permet de leur apprendre les compétences clés utiles pour obtenir le code de la route, le permis de conduire ou le brevet de sécurité routière (BSR) afin de favoriser leur mobilité et leur insertion sociale et professionnelle. Ce projet permet également de travailler l’alphabétisation de ces jeunes.

La Fondation Accor* a soutenu cette formation en 2010 et 2011 permettant d’accompagner 60 jeunes en situation d’illettrisme. Elle a permis d’équiper et de moderniser l’espace pédagogique de l’association.

Fort de la réussite de ce projet, l’EnVol a récemment développé un programme tourné plus spécifiquement vers l’emploi pour 22 jeunes ruraux en situation d’illettrisme et de grande précarité. L’association va créer un espace spécifique dédié à l’accompagnement de ces jeunes dans leur démarche d’insertion.

En 2014, Solidarity Accor soutient l’acquisition du mobilier et du matériel adapté à ce programme.

* En 2013, la Fondation Accor est devenue Solidarity Accor.

Le porteur de projet
Aldric Manta
Directeur ibis Styles Segré

« L’illettrisme est un problème de notre société actuelle, qui s’accentue au fil du temps. Il faut donner toutes les chances possibles à ces jeunes pour s’intégrer ou se réintégrer dans la société, afin d’éviter l’exclusion sociale. »