Retour aux actualités

L’Ecole du Bois : 30 jeunes menuisiers diplômés au Cambodge

Le 15 octobre dernier, 30 jeunes cambodgiens recevaient avec beaucoup de fierté leurs diplômes de menuiserie de l’Ecole du Bois (EDB), située à Kampong Speu, à une 40aine de km à l’ouest de Phnom Penh.

L’association propose des formations professionnelles gratuites d’une durée de 10 mois à des jeunes défavorisés issus des zones rurales pauvres du pays.

Ces derniers alternent des sessions de formation pratiques et théoriques, auprès de formateurs cambodgiens qui leur transmettent un savoir-faire tout en leur apprenant à valoriser la ressource naturelle du Cambodge, qu’est le bois. Ce programme leur permet à terme de devenir autonomes et indépendants et ainsi de subvenir aux besoins de leurs familles.

 

 

Remise des diplômes : retour sur une année de formation pleine de réussites !

Familles, anciens élèves des promotions passées, autorités locales, ONG et partenaires mais aussi donateurs locaux... Une centaine de personnes étaient présentes pour applaudir les 30 diplômés de l’EDB.

Ce matin-là, les étudiants se sont improvisés guides pour les visiteurs qui souhaitaient visiter l’école et découvrir les salles de classe, les dortoirs ainsi que l’atelier de production de l’association.

Cette cérémonie, placée sous le signe de la réussite (100% de diplômés pour cette promotion) et de la convivialité, s’est clôturée par une chanson en khmer qu’un élève a écrite et interprétée de manière spontanée. Dans cette chanson, le jeune menuisier décrit l’ouverture d’esprit que lui a apporté l’école ainsi que les bienfaits procurés au village... Une belle marque de reconnaissance pour cette formation qui crée des vocations et transforme des vies. 

Roeun, diplômé de la promotion de 2010, témoigne depuis son atelier de production. Cliquer ICI pour découvrir cette vidéo sous-titrée en français. 

Parmi les jeunes, près d’un quart poursuit son apprentissage afin de se perfectionner grâce au matériel de qualité de l’atelier mis à leur disposition et avec l’accompagnement attentif d’un professeur Compagnon du Devoir. Ils poursuivent ainsi la formation supérieure proposée par l’école afin de devenir maitres-menuisiers. Les autres diplômés ont tous trouvé un emploi sur le marché local.