Retour aux actualités

La formation de communautés locales, un levier clé pour un tourisme plus raisonné

L’Amazonie, plus grand poumon vert de la planète, abrite 50 à 70% de la biodiversité mondiale. Mais ce que l’on sait moins, c’est que ce territoire accueille également 30 millions de personnes, qui vivent en harmonie avec cet environnement luxuriant. C’est le cas dans la Réserve Uatumã ! Créée en 2004, la réserve, d’une superficie de 424 mille hectares, abrite 20 communautés. Forte d’une richesse naturelle et d’un fort potentiel de pêche, la région attire un grand nombre de touristes ainsi que des investisseurs privés.

 

Face à ce tourisme croissant, les populations locales et l’association Fundação Amazonas Sustentavel (FAS) ont décidé de travailler main dans la main. Leur objectif ? Permettre aux communautés locales de s’impliquer dans les activités touristiques de la région (hospitalité, pêche) et être ainsi acteurs du développement économique de la région tout en veillant à la préservation du lieu.  

 

L’ONG FAS les accompagnent dans la structuration de ces activités d’écotourisme, via une formation professionnalisante. Ainsi, en 2018, une 40aine de personnes ont suivi une formation aux métiers de l’hôtellerie et une 50aine ont été formés à l’encadrement d’activités de pêche. A l’issu de cet accompagnement, les bénéficiaires témoignent se sentir « outillés et préparés pour mener à bien leurs activités ». Ils ressentent tous une vraie « autonomie » vis-à-vis des techniques acquises.  

Découvrez en vidéo ce lieu extraordinairement riche, ainsi que les acteurs de ce projet 

Image2